Comment débuter dans le biathlon ?

débuter dans le biathlon

Publié le : 15 mars 20185 mins de lecture

Assez méconnu du public, le biathlon n’en demeure pas moins un sport plaisant. Combinant ski de fond et tir de carabines, c’est une activité qui peut être très relaxante. Elle est ouverte aussi bien aux hommes qu’aux femmes, aux adultes, comme aux enfants. Pour ceux qui s’y intéressent et souhaiteraient s’y initier, il faut un minimum d’équipements. Notamment des vêtements, des chaussures, des bâtons et des skis. Pour le tir, divers modèles de carabines sont autorisés, et peuvent être achetés par le biathlète qui peut aussi les emprunter.

Les premiers pas

Pour pratiquer le biathlon, nul besoin de disposer de talent particulier. Il suffit juste de respecter les éléments indispensables avant de vous élancer sur les pistes. Puisqu’il combine à la fois ski et tir d’adresse, il faut commencer par maitriser les bases de chaque domaine. Pour réussir dans cet exercice, il faut savoir alterner entre des sessions d’endurance, et de concentration. La première correspondant aux courses à ski sur la neige, et la seconde se référant aux séquences de tirs. Les armes utilisées sont des carabines laser tout à fait inoffensives et qui conviennent notamment aux enfants, même les tous petits. Le biathlon se pratique aussi avec des carabines à air comprimé d’un calibre 22 Long Rifle. Les armes sont portées par les biathlètes sur leur dos aussi longtemps que dure le parcours. Ils ont obligation de les porter en permanence, et n’ont pas le droit de toucher à la culasse sauf s’ils sont sur le tapis de tir.

Les principes du jeu

C’est un sport qui se déroule généralement sur une piste de ski de fond et dont il faut connaître le matériel. Les courses sont entrecoupées de diverses séquences de tir couché ou debout. Les positions sont réparties équitablement, et chaque joueur doit tirer sur des cibles situées à 50 m. Durant les séquences du biathlon, chaque participant doit en toucher 5. En position couchée, les cibles ont un diamètre de 45 mm, pour 115 mm en position debout. Les cibles peuvent être abattues soit de gauche à droite ou dans l’ordre inverse. Le but est d’en atteindre le maximum, si ce n’est toutes, puisqu’en cas de raté, une pénalité est appliquée. Elle consiste en un tour supplémentaire de 150 m. lorsqu’il s’agit d’un parcours individuel qui est une course contre la montre, une minute de pénalité est appliquée. En ce qui concerne le ski proprement dit, on autorise l’intégralité des techniques de ski de fond. La difficulté de ce jeu réside dans le fait qu’il faut rester assez attentif, et garder son sang-froid pour toucher les cibles, et ce après une course d’endurance.

Les différentes épreuves liées à l’exercice

Considéré comme un loisir, le biathlon suscite beaucoup de passion, et l’on voit de plus en plus de personnes s’y adonner. Le sport est apprécié d’autant qu’il existe plusieurs épreuves qui y sont liées. Il y a notamment l’individuelle, dans laquelle l’athlète participe à une course contre la montre, tout en effectuant des tirs, tantôt couché, tantôt debout.

On distingue aussi le sprint qui est aussi une épreuve de temps, durant laquelle, le joueur parcourt 3 tours de circuit. Ici, il n’y a que 2 séances de tir à faire, et la pénalité en cas de raté n’est plus 1 minute, mais 150 m de tour.

Autre épreuve également appréciée, la poursuite. Elle n’est pas contre la montre, mais voit les participants s’affronter entre eux. Chaque fin de tour est sanctionnée par des tirs, deux en position couchée, et deux autres debout, pour un total de quatre tours. Le départ en ligne fait également partie des épreuves individuelles, et est marquée par cinq tours de pistes pour quatre séquences de tirs.

Plan du site